Observatoire des médias sociaux en relations publiques

Activités

Formations continues

Retour à la liste des formations continues

Communication de risque et de crise


Communication de risque et de crise

Numéro de l’activité : COM-U017

Type d’activité : Perfectionnement de courte durée

Nombre d’unités d’éducation continue (UEC) : 0.7

Formation offerte par la  Faculté des lettres et des sciences humaines 

Prochaine formation : 30 octobre 2018

Coût : 500 $

Conditions d’inscription : Aucune

INSCRIPTION ICI

Clientèle visée


Cette formation s’adresse aux gestionnaires et aux professionnels de la communication et des relations publiques qui désirent développer ou parfaire leurs compétences en gestion de communication sensible et d’en maîtriser les modes de prévention et d’intervention.

Contexte


La formation abordera les approches stratégiques et pratiques de la gestion des communications sensibles en situation de risque, voire de crise et donc d’urgence à partir d’un point de vue des gestionnaires et des professionnels de la communication, spécialisés en relations publiques.  Les notions suivantes seront présentées : la dynamique de crise et les difficultés qui attendent le responsable; l’action communicationnelle stratégique, des attitudes et des capacités pour avoir prise sur l’événement, des méthodes de conduite des communications avant, pendant et après la crise; et enfin, des repères pour engager et développer le travail d’apprentissage dans un souci de prévention.

On s’intéressera plus particulièrement aux questions suivantes : comment se manifeste les signes précurseurs d’une dynamique de crise et quels sont les cycles de son évolution et son impact sur l’organisation? Comment gérer et maîtriser la communication dans une approche de prévention, de préparation, d’action et d’apaisement? Quel apprentissage en retirer pour mieux détecter ces situations sensibles de façon préventive et améliorer ses pratiques?

Objectifs


Les objectifs de la formation sont d’apprendre à détecter les signes avant-coureurs d’une situation délicate, d’évaluer les risques et de développer des scénarios plausibles, de prévoir les manifestations de l’évolution du cycle d’une crise et les modes de gestion appropriés, de constituer une cellule de crise (membres et rôles); de préparer des plans stratégiques et tactiques de communication; de gérer la communication de crise en amont et en aval; d’évaluer la communication en situation d’après-crise; d’élaborer des simulations pour un apprentissage de meilleures pratiques.

Contenu du cours


  • Pourquoi développer une culture de communication sensible?
  • Quelles compétences développer pour prévenir les crises, voire les éviter ou en diminuer l’impact?
  • Qui doit composer la cellule de crise et quel rôle attribuer à chacun?
  • Comment communiquer avec les cibles prioritaires et secondaires (victimes, employés, parties prenantes )?
  • Comment et quand communiquer avec les médias?
  • Quel mode de gestion appliquer en phase avec la dynamique d’une crise? (Prévenir – Planifier – Agir – Adapter et Apprendre)
  • Quelles sont les bonnes et les mauvaises pratiques en gestion de communication sensible?
  • Comment évaluer les résultats, l’impact sur l’image et la réputation de l’organisation?
  • Quel apprentissage retirer de la crise : processus, pratiques, méthodes?
  • Comment simuler pour améliorer nos pratiques avant une prochaine crise?

L’ordinateur portable est obligatoire dans le cadre de cette journée de formation.

Formateurs


Francine Charest, Ph.D.  Communication, professeure titulaire et Directrice générale de l’Observatoire des médias sociaux en relations publiques, Université Laval

Arrivée depuis 2010 à l’Université Laval, Francine cumule 2 carrières, celle de professionnelle en communication publique et celle de professeure. Elle se spécialise dans les relations publiques, la gestion de l’e-réputation et la communication de crise et sensible dans les médias sociaux.

Dès son arrivée au Département, elle a mis sur pied l’Observatoire des médias sociaux en relations publiques (OMSRP): un laboratoire de recherche qui réalise des travaux sur les nouvelles pratiques dans les médias sociaux en collaboration avec des chercheurs et des professionnels. Ses travaux ont fait l’objet d’articles scientifiques et professionnels qui se sont mérités des prix prestigieux dont la Médaille 2010 à Paris, de l’Association des sciences commerciales françaises, et un Prix d’excellence en communication de la SQPRP (Société Québécoise des professionnels en relations publiques).

Avant de devenir professeure, elle a assumé pendant près de 20 ans des fonctions de consultante dans les agences et les médias, où elle a géré de nombreuses campagnes de communication pour des organisations publiques et privées ainsi que pour divers producteurs et télédiffuseurs.

François Grenon, Président de SIVIS Conseil, et Directeur adjoint de l’Observatoire des médias sociaux en relations publiques, Université Laval.

François Grenon travaille à son compte comme stratège en communication et relations publiques (SIVIS Conseil). Dans le cadre de son travail, il est fréquemment appelé à accompagner des clients en gestion d’enjeux et de crise.

Il a assumé pendant près de quatre ans les fonctions de directeur des communications et des affaires publiques à la Fédération des commissions scolaires du Québec (FCSQ).

Auparavant, il a œuvré, notamment, pendant plus de dix ans au sein de cabinets politiques comme attaché de presse et directeur de cabinet, au gouvernement du Québec ainsi qu’à la Ville de Québec.

François Grenon est aussi directeur adjoint de l’Observatoire des médias sociaux en relations publiques (OMSRP) du Département d’information et de communication de l’Université Laval, où il exerce, depuis 2001, les fonctions de chargé de cours en communication et relations publiques.

Les membres et le réseau de professeurs et professionnels de l’Observatoire des médias sociaux en relations publiques (OMSRP) seront mis à contribution dans le cadre de la formation.

INSCRIPTION ICI